Tout changer !!!

Mes nouvelles coordonnées

En août 2015, j’écrivais un article intitulé « Brûler ses vaisseaux » (voir ici) dans lequel je vous expliquais notre décision de vendre notre maison en Belgique pour nous installer en Ardèche de manière définitive.

En fait, ce n’est pas tout à fait comme cela que les choses se sont déroulées puisque nous ne résidons pas en Ardèche mais plutôt dans le Tarn, près d’Albi.

L’essentiel est cependant bien là… Ce jeudi, en fin de journée, nous avons signé l’acte de vente de notre maison de Lesve.

Nous n’avons donc plus de biens en Belgique…

  • nos voitures sont immatriculées en France,
  • nous émargeons à la sécurité sociale française (bientôt la carte Vitale :-),
  • nos assurances sont en France,
  • notre banque aussi,

Alors, je vous propose d’oublier tout ce que vous saviez sur nous quant à nos anciennes coordonnées… plus de téléphone en Belgique, plus d’adresse postale,…

Pour nous contacter, je vous propose de le faire par mail :

charles.hittelet@gmail.com

ou par téléphone :

0033 7 85 76 08 08

Ah oui… je suis sur WhatsApp…, contactez-moi donc par ce biais, cela vous évitera de payer des communications téléphoniques entre portables…(même si les frais de roaming  ont très largement diminué !!!).

Bon samedi mes amis

L’expérience … mais encore

Je viens de terminer la lecture d’un petit bouquin de Eric-Emmanuel Schmitt, facile à lire (115 pages), il se dévore d’une traite (en fait, je l’ai lu dans l’avion entre Rodez et l’aéroport de Charleroi… une heure et demie de vol).

Son titre : « Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus ». Voir sur le site de Eric-Emmanuel Schmitt).

Il est truffé de petites phrases sympa comme :

« Agis par gentillesse mais n’attends pas de gratitude […]

« L’homme supérieur ne demande rien à soi-même ; l’homme trivial et déméritant demande tout aux autres. »

Ou encore lorsque madame Ming, dame pipi dans un grand hôtel chinois dit : « Ce soir, je dois torchonner« 

J’ai relevé une phrase qui m’a beaucoup plu… dans un dialogue entre l’auteur et madame Ming (page 56 de la publication chez Albin Michel) :

« – Madame Ming, prodiguez-moi vos conseils. Vous qui semblez une mère avisée, améliorez le médiocre père que je suis.

« Ses joues couperosées rougeoyèrent davantage. Elle m’adressa une moue réticente.

« – Inutile.

« – Pourquoi ?

« – L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la tient.

[…]

Je vous avoue que cette phrase m’a donné à réfléchir…

Il est vrai qu’arrivé à un certain âge, on a facilement tendance à penser que l’on sait les choses et qu’il conviendrait sans doute de ne pas laisser les générations suivantes commettre les mêmes erreurs…

Et puis on se dit (et on dit) :

  • « De mon temps les choses ne se passaient pas ainsi… »
  • « Fais pas ci fais pas ça,… »
  • « Crois-en mon expérience,…

Et si, tout compte fait, la vraie sagesse était de permettre aux plus jeunes de faire leur propre expérience… en sachant qu’ils peuvent (qu’ils doivent) se tromper pour créer leur propre expérience (tout en étant à leurs côtés pour les aider si nécessaire…).

Vaste programme difficile à assumer…

Mais, je vous rassure tout de suite, je sais que l’expérience n’est jamais acquise et je pense comme Jean Gabin : « Maintenant je sais … qu’on ne sait jamais… »

Bon jeudi mes amis.

1er anniversaire

Personne n’a dit que l’on ne pouvait fêter les anniversaires que tous les ans !!!

D’ailleurs, dans Alice au Pays des Merveilles ils célébreraient de joyeux ‘non anniversaires’ tous les jours :-).

Alors donc, pour ce qui me concerne, je fête l’entrée dans le 2ème mois de ma pension (j’allais dire ‘retraite’ comme en France).

Alors, je peux rassurer mes fans… (après, ils seront trop occupés par l’Euro de foot !!!). Nous allons très très bien.

Bon, il est vrai que nous n’avons pas encore vraiment eu le temps de nous ennuyer ; jugez-en plutôt :

  • Les 20 premiers jours du mois de mai ont été mis à profit pour emballer toutes nos petites affaires à Lesve. A ce sujet, nous vous rassurons aussi, le compromis de vente devrait être signé dans la semaine qui vient et nous sommes particulièrement heureux que notre maison soit vendue à un jeune couple… ils y seront bien. Par contre, nous avons dû abandonner des prétentions financières et c’est moins drôle.
  • Et puis quatre jours fous (comme on dit à l’Inno) ; chargement du camion le samedi 21 mai (5 heures quand même !!!) trajet dans l’après-midi et arrivée à Albi dans la nuit… dimanche et lundi préparation de l’arrivée du camion vers 18 heures 30 et déchargement en 2 heures (merci à nos enfants qui nous ont rejoint en voiture pour nous aider).
  • Depuis lors, nous aménageons, rangeons, déballons, nettoyons, tondons, débroussaillons, préparons la piscine, menons les démarches administratives pour le téléphone, Internet, l’électricité, l’eau, la télévision, mais aussi visite à la Mairie, nouvelles polices d’assurances,… avant une saison d’été qui s’annonce riche en visites !!!

Au moment ou j’écris ces lignes, un soleil pâlot commence à darder ses rayons… sans doute signe annonciateur d’une belle journée ensoleillée (cela étant, le temps n’est pas vraiment top depuis notre arrivée).

Joyeux samedi mes amis en espérant que la météo soit plus clémente les prochains jours.

ps : vous comprendrez sans doute que je suis moins actif sur les réseaux sociaux ces derniers temps.