J – 100 !!!!!

 

Beau jour que voici que voilà…. J – 100

Les choses se concrétisent :

100 c’est le nombre de jours qui me séparent du 1er mai 2016.

Sachant qu’à partir de lundi prochain, il me restera 14 semaines de 5 jours soit 70 jours.

Que j’ai droit à 15 jours de congé.

Cela donne 55 jours de travail.

Alors, 100 jours, c’est en général l’état de grâce que l’on attribue à une femme ou un homme politique pour faire ses preuves (moi, je crois que je ne suis plus vraiment obligé de faire mes preuves :-))

100 jours, c’est aussi un moment symbolique pour les rhétos, les 100 jours qui les séparent de la fin de leurs études secondaires…

Allez, on se rapproche de la fin.

 

2 réponses sur “J – 100 !!!!!”

  1. Bonjour Charles,

    Je vous souhaite le meilleur pour ces 100 prochains jours. Comme vous, je viens de passer le cap des J-100 et il me reste 56 jours de travail à purger au moment où j’écris ces lignes. Pour ma part, l’image qui m’est venue à l’esprit en cette circonstance est celle des expéditions maritimes à l’époque des grandes découvertes. J’attends la retraite comme un gabier qui espère la terre inconnue… Cette image m’a apporté un peu de lucidité sur la vrai nature des premiers mois de retraite. J’en dis un peu plus ici : goo.gl/ZZc863

    Amitiés

    Paix à Chair

    1. Je vous remercie infiniment pour vos souhaits… J’apprécie beaucoup le texte que vous proposez par analogie aux navigateurs… Je m’y retrouve tout à fait.
      Je me rends compte que je n’ai pas beaucoup lu vos articles et que je n’en connais finalement pas beaucoup plus sur vous… Mais la vie nous bouscule sans arrêt et ce n’est pas toujours facile de réaliser les choix que nous impose la surabondance d’information. Paresse intellectuelle ??? souvent je (et j’utilise le je à dessin) me contente d’absorber l’info sans courage pour aller voir plus loin.
      Je vous souhaite aussi le meilleur pour ces quelques jours qui vous séparent de ce moment où vous allez toucher terre sur ce continent (inconnu ???). Je vous (nous) sens prêt à aborder ce nouveau défi avec sérénité.
      Permettez-moi enfin (puisque nous ne sommes pas encore en dehors des périodes généralement admises pour ce faire) le meilleur pour cette année qui vient et durant laquelle rien ne nous sera épargné puisque nous devrons travailler un jour de plus mais que, par ailleurs, nous disposerons d’un jour de plus pour montrer toute l’étendue de notre génie.
      Bien amicalement
      Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.