La fin du salariat ???

Je sais, ce titre n’est pas nouveau et j’espère qu’il n’est pas protégé sans quoi je serais certainement accusé de plagiat… mais qu’importe, je m’y risque.

Le 1er octobre 2001 (près de 15 ans déjà) mon employeur me suggérait de prendre en charge un dispositif mis en place quelques mois plutôt et destiné à promouvoir l’entrepreneuriat et soutenir la création d’activité.

15 ans pendant lesquels, j’ai un peu ramé contre vents et marées pour expliquer, plaider, parfois presque évangéliser (n’exagérons rien quand même) en faveur d’un changement de statut (du salariat à l’entrepreneuriat) subodorant sans doute que le mouvement était inexorablement lancé.

Et autour de moi, j’entendais de centaines de voix qui plaidaient avec moi… il faut soutenir l’entrepreneuriat. Tous les textes politiques, qu’ils soient écrits au niveau européen, belge ou wallon allaient tous dans le même sens… Mais je crois que l’entrepreneuriat, c’est comme les frites Mc Cain : « ce sont ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus ».

Alors voilà, l’évolution de notre société et les formidables progrès des NBIDC (Nanotechnologies, Biologie, Informatique, impression  3D, Cognitivité) ont probablement fait plus pour promouvoir l’entrepreneuriat que les milliers de pages qui ont été écrites sur le thème.

Je vous propose de lire cet article de Nicolas BOUZOU, économiste, Directeur d’ASTERES dans LesEchos.fr.

 

 

Nicolass Bouzou

Oserais-je vous dire que j’y souscris entièrement.

Je vous propose aussi de voir et revoir les conférences de Michel Serres, comme par exemple celle-ci  et sans doute aussi beaucoup d’autres.

Nul n’est prophète en son pays…  cela importe peu pourvu que l’on atteigne les objectifs et que chacun trouve sa place dans notre monde en devenir.

A bientôt mes amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.