Le CETA… il faut relancer les négociations

  • S’il n’est pas impossible de penser qu’un accord de libre échanges entre le Canada et l’Europe pourrait être profitable au commerce mondial (particulièrement mal en point en ce moment !!!).
  • S’il n’est pas impossible d’imaginer qu’une relance du commerce mondial pourrait être de nature favoriser la croissance (mais la croissance est-elle de nature à améliorer la situation de nos populations ??? Personnellement, j’en doute fort !!!).
  • S’il n’est pas impossible de penser que de signer une convention internationale est susceptible de bétonner les relations entre les signataires et donc de protéger les différentes parties prenantes.

Il faut cependant constater que :

  • Toutes les négociations relatives à la signature de ce CETA et aussi du TTIP se sont déroulées dans le plus grand secret…
  • Et donc, nos représentants politiques n’ont pas pu imprimer la marque de la démocratie sur ces négociations.
  • Et aussi on découvre de larges zones d’ombre dans ces documents.
  • Il est inquiétant de constater le forcing politico-économique dont fait l’objet la Wallonie qui a pris une position forte dans ce dossier .
  • Le réglement des différends entre les investisseurs et les États (ISDS) présente de réels dangers pour les politiques que les Etats souhaiteraient mener. Plus d’informations sur le système ISDS via WIKIPEDIA.

Je vous propose de trouver ici un article sur le site de la RTB dans lequel des universitaires canadiens encouragent la Wallonie à résister aux pressions qu’elle subit… Une pièce supplémentaire à verser au dossier.

En conséquence, je rejoins la position adoptée par le Parlement de la Wallonie et demande que soient réouvertes les négociations.

Jusqu’à ce que l’on y voit plus clair.

Je vous souhaite un excellent jeudi mes amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.