Le monde avance grâce aux crises

« Si la marche de l’histoire avait été le pur fruit d’un choix collectif, il n’y aurait eu aucune évolution agricole ou industrielle. Ces deux bonds dans le futur ont été suscités par des crises et leurs cortèges d’intolérables souffrances, à tel point que la plupart des gens auraient préférés le retour au passé. Alors qu’à notre tour nous nous trouvons face à notre Crise, peut être est-il possible de se réconforter un peu en pensant à la façon dont les crises agissent sur l’Histoire comme des laboratoires du futur. »

Yanis Varoufakis ‘Le Minaotaure planétaire’ page 68.

On le sait, l’Europe a toujours eu besoin de crises pour avancer, comme s’il fallait constamment jouer à se faire peur pour que des décisions soient prises.

Il doit sans doute y avoir moyen de faire mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.