L’expérience … mais encore

Je viens de terminer la lecture d’un petit bouquin de Eric-Emmanuel Schmitt, facile à lire (115 pages), il se dévore d’une traite (en fait, je l’ai lu dans l’avion entre Rodez et l’aéroport de Charleroi… une heure et demie de vol).

Son titre : « Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus ». Voir sur le site de Eric-Emmanuel Schmitt).

Il est truffé de petites phrases sympa comme :

« Agis par gentillesse mais n’attends pas de gratitude […]

« L’homme supérieur ne demande rien à soi-même ; l’homme trivial et déméritant demande tout aux autres. »

Ou encore lorsque madame Ming, dame pipi dans un grand hôtel chinois dit : « Ce soir, je dois torchonner« 

J’ai relevé une phrase qui m’a beaucoup plu… dans un dialogue entre l’auteur et madame Ming (page 56 de la publication chez Albin Michel) :

« – Madame Ming, prodiguez-moi vos conseils. Vous qui semblez une mère avisée, améliorez le médiocre père que je suis.

« Ses joues couperosées rougeoyèrent davantage. Elle m’adressa une moue réticente.

« – Inutile.

« – Pourquoi ?

« – L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la tient.

[…]

Je vous avoue que cette phrase m’a donné à réfléchir…

Il est vrai qu’arrivé à un certain âge, on a facilement tendance à penser que l’on sait les choses et qu’il conviendrait sans doute de ne pas laisser les générations suivantes commettre les mêmes erreurs…

Et puis on se dit (et on dit) :

  • « De mon temps les choses ne se passaient pas ainsi… »
  • « Fais pas ci fais pas ça,… »
  • « Crois-en mon expérience,…

Et si, tout compte fait, la vraie sagesse était de permettre aux plus jeunes de faire leur propre expérience… en sachant qu’ils peuvent (qu’ils doivent) se tromper pour créer leur propre expérience (tout en étant à leurs côtés pour les aider si nécessaire…).

Vaste programme difficile à assumer…

Mais, je vous rassure tout de suite, je sais que l’expérience n’est jamais acquise et je pense comme Jean Gabin : « Maintenant je sais … qu’on ne sait jamais… »

Bon jeudi mes amis.

2 réponses sur “L’expérience … mais encore”

  1. Merci Charles pour ce post.

    Dans la même veine, je te conseille les autres ouvrages d’EES écrit pour le cycle de l’invisible. Notamment le poignant « Oscar et la Dame Rose ».

    Belle journée.

    1. Merci Emmanuel, je suis aussi en train de lire « L’homme qui voyait à travers les visages »… pas mal non plus.
      Figure-toi aussi que je lis ses livres dans une maison sur la place de Gougnies à deux pas de la maison de campagne de EES.
      Pas mal hein.
      Bonne après-midi à toi et à bientôt sur mon blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.