Mi d’jim’ comprins (orthographe approximative)

Traduction libre : « moi je me comprends »

C’est une phrase que ma grand-mère utilisait régulièrement quand elle n’arrivait pas à se faire comprendre de ses interlocuteurs… On pourrait aussi traduire par « qu’importe ce que vous comprenez… c’est moi qui ai raison et restons-en là ».

Dans les techniques de communication, il est important de vérifier que votre interlocuteur a bien compris le message que vous souhaitez lui faire parvenir et dans toutes ses nuances et toute sa complétude.

Malheureusement, aujourd’hui, les dialogues ressemblent souvent à des monologues qui se superposent.

J’ai toujours essayé de beaucoup écouter et cela m’a privé de la possibilité de faire valoir mon avis dans des réunions… dommage, ce que j’avais à dire me paraissait intéressant… Mais quelqu’un a pris la parole avant moi… en superposition des autres intervenants… une véritable cacophonie…

Mais qu’importe… mi d’jim comprins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.