Mon profil ? Entrepreneur & Collégial

L’année dernière, mes collègues et moi, conseillers pédagogiques à l’IFAPME,  avons suivi un séminaire durant lequel nous avons déterminé notre profil de personnalité.

Je ne sais pas pour vous mais, pour ce qui me concerne, quand je réalise ce type de test individuel, j’ai toujours un peu tendance à enjoliver les choses. Cette fois, j’ai vraiment fait pour un mieux.

Alors voilà, le formateur nous a soumis 24 séries de 4 mots en nous demandant de choisir, dans chacune de ces séries le mot qui nous convenait le plus et celui qui nous convenait le moins.

Exemples de groupes de 4 mots :

  • Pédagogue, éloquent, soigneux, innovateur
  • Normatif, généreux, dynamique, persévérant
  • Insouciant, raisonné, concret, observateur
  • Bavard, fidèle, méticuleux, décideur

pas facile de choisir un ‘le plus’ et un ‘le moins’ dans des séries de la sorte !!! En suite de quoi, suivant une méthode savante, nous avons dû compiler l’ensemble de nos résultats et les reporter dans deux tableaux graphiques qui nous permettaient de déterminer :

  1. le « moi social », c’est à dire la manière dont j’agis en fonction de ce que je crois que le monde extérieur attend de moi,
  2. le « moi réel » (ou « sous stress »), celui que je suis réellement quand je fais abstraction de ce que j’imagine que le monde attend de moi ou quand je réagis en situation de stress.

Enfin, nous avons reporté nos résultats sur un graphique comportant 4 pôles (entrepreneur, collégial, conservateur et analytique)

J’obtenais la cote maximale pour les rubriques ‘entrepreneurs’ et ‘collégial’ et des cotes très faibles pour les tendances ‘analytique’ et ‘conservateur’

Alors, autant vous le dire tout de suite : pour ce qui concerne le ‘moi social’, je suis plutôt ‘collaboratif conservateur’ et en tout cas aucunement ‘entrepreneur analytique’ alors qu’en situation de stress je suis complètement ‘entrepreneur collaboratif’. Il y a donc une différence énorme (et les cotes obtenues le confirment) entre ce que je crois que je dois être et ce que je suis en réalité.

Alors, les traits de caractère essentiels sont :

  • Entrepreneur : il décide dans l’urgence, se centre sur l’essentiel, ne se laisse pas impressionner, privilégie le risque et l’action, assume les choix difficiles ;
  • Collégial : il entretient le dialogue, dédramatise la situation, voit surtout le côté positif, accepte l’imperfection, recherche le changement ;
  • Conservateur : il cherche le compromis, évite les injustices, écoute les ressentis, est prudent, s’appuie sur l’expérience ;
  • Analytique : il est à l’aise dans la complexité, soucieux du détail, écoute les idées des autres, est patient, compare objectivement.

les gens qui me connaissent auront sans doute compris que je suis plus à l’aise comme ‘entrepreneur collégial’ que comme ‘analyste conservateur’.

Par contre, ce qui est particulièrement impressionnant, c’est quand le formateur a remis la situation de chacun des membres du groupe sur un tableau commun… C’est la photo ci-après :

2014-05-09 09.24.02

Sachant que chaque ligne correspond à un profil, vous constaterez que la plupart de mes collègues sont repris sur le couple ‘analytique conservateur,’ (AC) que quelques-uns ont de profils ‘hybrides’ mais qu’un seul est sur le profil ‘entrepreneur collégial’… c’est moi…

Vous comprendrez que j’ai parfois eu un peu de mal avec mes collègues…Mais je les aime vraiment beaucoup.

Si vous voulez plus d’informations sur ce test, je suis à votre disposition.

Bien amicalement mes amis

2 réponses sur “Mon profil ? Entrepreneur & Collégial”

    1. C’est bien ce que je me suis dit.
      Cela étant, mes collègues n’ayant pas nécessairement cette préoccupation en tête, pas évident tous les jours.
      Merci pour ton commentaire Pierre-Yves.
      GP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.