Pourquoi ce blog ? (J – 277)

Voici quelques années (un peu plus de quatre pour être précis), quand je fêtais mes soixante ans, le compagnon de la plus jeune de mes filles m’a demandé…

« GP (*), si je pouvais savoir ce que vous savez, je serais heureux et fier »

et je lui ai répondu

« Quand tu sauras ce que je sais, tu auras soixante ans… laisse-toi donc le temps d’apprendre !!! »

Mais dans le même temps, ils me demandaient d’écrire des choses que je savais et que je pensais. Je vous avoue que j’étais plutôt flatté…

Cette réflexion a donc fait du chemin dans ma tête.

Dans le même temps, vous devez savoir que je suis passionné par l’évolution des technologies et des outils informatiques ; sans être vraiment un geek, j’aime beaucoup m’entourer d’ordinateurs, tablettes, smartphone pour avoir toujours mes dossiers, agenda,… à portée de la main.

Je suis aussi très souvent (trop souvent aux dires de mon épouse) branché sur Internet et j’y réalise une veille sur tous les sujets qui m’intéressent (Twitter, Facebook, YouTube, Google +, LinkedIn,…) ; j’y ai acquis cette notion de partage de l’information.

Fort logiquement donc, ces réflexions ont cheminé de concert…

J’ai alors décidé de me lancer dans la tenue d’un blog… sans rien y connaître sans savoir ce que j’allais y mettre ni si j’allais pouvoir m’y tenir.

La compagne de mon fils aîné a fait le nécessaire pour réserver le nom de domaine, assurer l’hébergement du site… et je me suis lancé.

Le premier post date du dimanche 17 mai aujourd’hui, il y a 81 textes publiés, celui-ci constituera le 82ème (près de un texte par jour).

Mon objectif était de communiquer mes états d’âme aussi souvent que possible (au départ, je pensais le faire tous les jours – ambition quand tu nous tiens -)  de manière à tenir un carnet de bord de cette dernière année avant de prendre ma retraite le 1er mai 2016.

Oui, je sais, le 1er mai est un jour férié et c’est aussi un dimanche… la totale, je commence ma retraite par un jour doublement chômé et mon dernier jour de travail sera le vendredi 29 avril. Pour votre parfaite information, sachez que le premier jour de travail de ma carrière professionnelle (après mon service militaire) était le 1er novembre 1976 (encore un jour férié !!!).

C’est comme cela que les articles relatifs à ma retraite (dans la rubrique ‘Chemin vers la retraite’) comportent tous le nombre de jours calendriers restant avant le 1er mai 2016.

Et puis les choses ont évolué, je me suis piqué au jeu et je dépose sur ce blog mes réflexions, les choses qui me passent par la tête en espérant que cela puisse servir.

Ohhh, je suis encore loin de maîtriser les ficelles d’un ‘bon’ blog mais j’avoue que quand je vais lire un autre blog, je le regarde toujours en me demandant comment je peux améliorer le mien. Et par exemple, celui d’un collègue français qui égrène aussi le temps restant jusqu’à sa retraite (elle surviendra pratiquement en même temps que la mienne). Son blog se trouve ici.

Voilà ce que je pouvais dire aujourd’hui… je ne sais fichtrement pas quand j’interviendrai encore sur ce thème mais, comme il est dit sur la page d’accueil de mon site « suivez-moi sur le chemin non tracé qui est le mien ».

A très bientôt mes amis.

(*) GP est l’abréviation de grand-père ou grand-papa, personnellement, je préfère cette appellation qui claque comme un pistolet et qui est facile à prononcer par les petits enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.