Les vœux de la Mairie de Fénols

Le bâtiment de la Mairie de Fénols en été

S’il est une tradition bien française, c’est celle des vœux durant le mois de janvier…

Tous les corps constitués s’en donnent à cœur joie :

Le Président bien sûr (mais là, cela se passe à la télévision),

La Préfecture (on pourrait y aller mais nous y serions dans la foule des anonymes,

La Mairie enfin… Nous avons donc reçu une invitation en bonne et due forme.

Jean-Marc MOLLE, Maire de Fénols

et le Conseil Municipal

auront le plaisir

de vous présenter leurs vœux pour la nouvelle année

Le samedi 21 janvier 2017 à 18 hrs 30

Un apéritif dînatoire clôturera cette cérémonie

Fénols, petite commune de 250 habitants ne faillit donc pas à la tradition…

Et nous y sommes allés…

… en compagnie des voisins du quartier…

et en même temps qu’un nombre non négligeable (pour être honnête, on ne les a pas comptés) d’habitants du village.

C’est l’occasion pour le Maire, s’exprimant au nom du Conseil Municipal, de balayer les événements passés (l’école, la vie associative, les travaux, le budget,…) et les projets pour l’année qui commence.

Et aussi, de faire le bilan des décès (c’est là qu’on a pu constater que l’on vivait vieux à Fénols – le plus âgé avait 92 ans (quatre-vingt douze ans) et le plus jeune 80 et quelques années), des naissances (tous des garçons en 2016), des mariages et … des nouveaux arrivants.

C’est ainsi que nous avons partagé avec un autre couple l’immense honneur d’être présentés à la population fénolaise…

Et nous nous sommes de la sorte fait un paquet de nouvelles connaissances.

Pour un peu, on se prendrait pour des anciens du village.

La bonne saison s’annonce donc pleine de nouvelles rencontres sympa.

Autre nouvelle de notre coin… Je vous avais relaté en juillet dernier la fête au village… Sachez pour ceux qui seront dans la région que 2017 permettra de fêter le 50ème anniversaire du Comité des fêtes et le programme qu’il nous concocte semble à la hauteur de la solennité de l’événement. Avis aux amateurs.

Par ailleurs, la ville d’Albi organise en début juillet et comme chaque année le festival ‘Pause Guitare’ avec une affiche pas mal intéressante (ZZ TOP, Renaud, Olivia Ruiz, M Pokora et d’autres artistes à confirmer). Il est d’ores et déjà possible de réserver en ligne sur leur site…. Pour ceux qui seraient de passage dans notre belle région.

Comme je n’ai pas été très actif sur mon blog ces derniers temps et que nous sommes toujours dans le courant du mois de janvier, je peux encore vous souhaiter à vous ami lecteur mais aussi à votre famille et vos proches le meilleur pour cette année 2017.

Bonne soirée à vous et à tout bientôt.

La photo : le bâtiment de la Mairie de Fénols en été.

Le Gaillac nouveau est arrivé

Le Gaillac nouveau est arrivé

Et donc, comme chaque année à pareille date, le Gaillac nouveau est arrivé.

Dans le cadre de notre programme d’intégration, obligatoire pour tout nouvel habitant de la région, nous ne devions évidemment pas rater cette occasion ; en effet, après la fête du village fin juillet, le repas aligot en octobre et la commémoration de l’Armistice le 11 novembre, il s’agissait bien d’une étape indispensable.

Bon, reconnaissons que cette obligation n’est quand même pas trop contraignante !!!

Donc, durant ce mois de novembre, tous les viticulteurs du vignoble gaillacois sont sur le pied de guerre pour présenter la production de vin de cette année.

Nous avons reçu des invitations de plusieurs maisons :

Et puis le « Vignoble de Gaillac » qui regroupe 400 viticulteurs, organise durant cette semaine du 17 au 20 novembre une manifestation qui s’appelle « Portes ouvertes dans le vignoble de Gaillac ‘CHAI’ mon vigneron » . Ce matin, au moment d’acheter le pain, une rando était d’ailleurs organisée au départ de Cadalen qui bloquait la place devant la boulangerie.

Quant à nous, nous avons choisi la manifestation du domaine de La Bastide sans doute parce qu’elle présentait aussi une balade gourmande après le déjeuner (attention, pour les amis belges, le déjeuner est le repas de midi !!!) ce samedi 19 novembre.

Bien évidemment, ce repas de midi est typiquement tarnais :

  • Tartine façon tapas (bon, pas vraiment tarnais sauf que les charcuteries proviennent bien de la région !!!)
  • Cuisse de volaille confite (là, on y est, surtout qu’elle est accompagnée d’un écrasé de pomme de terre à l’ail rose de Lautrec)
  • Fondant au chocolat et crème anglaise (finalement, c’est plutôt un repas très international !!!)
  • Le tout, généreusement arrosé du Gaillac nouveau.

Nous avons partagé la table avec un viticulteur à la retraite de La Bastide de Lévis et deux couples d’Albi avec lequel nous avons fait la balade gourmande ; imaginez un peu le nombre de choses que nous avons pu découvrir en 2 heures !!!

L’après-midi, nous sommes partis pour une marche dans la campagne tarnaise accompagnés de coopérateurs de la Cave de la Bastide. Sous un ciel radieux et une température dignes d’un printemps nouveau.

Le sous-bois tarnais
Balade des gastronomes dans la campagne tarnaise
Des explications sur la culture de la vigne dans la campagne de Gaillac sous un magnifique soleil magnifique le 19 novembre
Des explications sur la culture de la vigne dans la campagne de Gaillac sous un magnifique soleil.

La balade prévoyait aussi une halte gourmande à la ‘Ferme Médalle’ qui propose des produits de volaille, des fromages mais aussi du vin bio :

Pause gourmande à la ferme Médalle
Pause gourmande à la ferme Médalle

Quand je vous disais que la ferme Médalle est spécialisée notamment dans les volailles, il en est parmi celles-ci qui ne savent sans doute pas le sort qui leur sera réservé dans quelques semaines !!!

La promenade s’est terminée à la nuit tombée en traversant les champs accompagnés par les agriculteurs. La terre tarnaise est bien grasse suite aux dernières pluies ; elle ‘colle’ aux chaussures ce qui a fait dire à Jean-Louis Médalle : « La terre est amoureuse… elle colle ».

Je vous souhaite, vous aussi les amoureux, de ‘coller’ comme la terre tarnaise.

Bon dimanche soir et bonne semaine mes amis.

Un samedi bien occupé

La machine à la rescousse de l'homme

Bon, la photo n’a pas été prise aujourd’hui mais elle reflète assez bien l’activité de ce samedi.

Pour rappel, le terrain que nous avons acquis en même temps que les 2 maisons qui y sont construites représente quand même 1,8 hectare… Il y a de quoi faire !!!

L’ancienne propriétaire l’avait peu entretenu… après les pluies et la chaleur, l’herbe avait sérieusement poussé.

En plus Météo France annonçait des orages et de la grêle… la totale donc.

Il fallait avancer vite sous peine d’être dépassé.

Bien évidemment, le tracteur tondeuse en a profité pour se mettre en panne… Cela étant, dans les pays du sud, rien n’est jamais rédhibitoire, j’ai donc trouvé l’adresse de la personne qui entretient la machine et, bien que son entreprise soit fermée le samedi, elle a accepté de me dépanner.

Conséquence, l’herbe est coupée, le terrain est propre et il a à peine plu (bisque rage).

Demain on pourra s’attaquer à autre chose.

A très bientôt mes amis pour de nouvelles aventures