Une autre formation … #2 (J – 160)

Bonsoir,

A la suite de mon post d’hier sur la formation que j’ai suivie ‘Bien publier sur WordPress’, Christian m’a envoyé un Email en me demandant :

Ce qui serait intéressant, Charles, c’est de nous en dire un peu plus sur cette formation.
Qu’as-tu relevé d’intéressant ?
Quelles difficultés as-tu rencontrées et en quoi déchantes-tu ?
Quels conseils peux-tu nous transmette ?
 Ma démarche, je crois que je l’ai précisé d’emblée, part du fait que j’ai des choses à dire et que j’ai pensé qu’un blog serait la meilleure manière de les communiquer.
Alors voilà, je suis parti, bille en tête (*), avec des choses à dire et un blog mis en oeuvre par une de mes belles filles, sans aucune compétence informatique pour en assurer la maintenance.
Alors, quand j’ai vu cette proposition de formation, je ne me suis pas trop posé de question (bille en tête de nouveau) et je me suis inscrit.
Seulement voilà :
  • Outre le fait qu’il faut avoir des choses intelligentes à dire (cela évidemment, c’est mon problème)
  • Il faut aussi les présenter correctement
  • et il faut aussi que la technique WordPress suive mes envies.

Et c’est là que l’on se rend compte que, en informatique, rien n’est vraiment simple, il y a le langage php, il y a les widgets et les plugins, … Tout cela mis ensemble cela donne : des heures pour bien préparer et présenter le contenu et d’autres heures pour assurer le suivi de ce qui, finalement, n’est qu’un support … Finalement, je me demande parfois si une feuille de papier et un bic ne feraient pas mieux l’affaire… mais, dans ce cas, vous ne seriez pas informés de ce que j’ai à dire.

Cela étant, quand on peut prendre le temps de bien faire les choses, de se renseigner, de tâtonner,… on peut atteindre de fameux résultats. Cela présage de nombreuses heures de travail sur mon ordi.

Alors, un conseil, n’hésitez pas à participer à des formations, à parcourir les forums, à poser des questions tout en continuant à communiquer vos convictions.

Très bonne soirée et déjà bonne semaine de tous les dangers à Bruxelles mes amis.

(*) Voilà une expression un peu bizarre car, si on sait que le mot ‘bille’, en argot, désigne la ‘tête’, on peut lire l’expression « foncer tête en tête ». Étrange, non ? Sauf qu’ici, la deuxième ‘tête’ n’est pas celle qui contient le cerveau (pour ceux qui en ont un, bien sûr), mais ce qui est devant, « en tête » de quelque chose.

Du coup, l’expression semble devenir limpide : foncer bille en tête, c’est aller la tête en avant, symbole de volonté et d’audace, mais aussi parfois de manque de réflexion.

Mais cette interprétation, si elle est compréhensible, n’est pas vraiment la bonne, car ce sens figuré de l’expression ne date en effet que du milieu du XXe siècle ; un siècle plus tôt elle était utilisée au billard où, « jouer bille en tête », c’était frapper sa bille franchement.

Trouvé sur le site ‘Expressio.fr’

Une autre formation… (J – 161)

Wordpress

Depuis que j’ai commencé à publier sur mon blog, je souhaitais suivre une formation pour être (un peu) plus efficace.

Voilà qui est fait, les samedi 14 et 21 novembre.

Attestation CEPEGRA

2 journées au CEPEGRA sur le thème ‘Bien publier avec Word Press‘.

C’est à ce moment que l’on se rend compte que ce n’est pas simple…

En sortant de la formation, on se sent prêt à publier un blog professionnel…

Et le soir même, il faut déjà (un peu) déchanter.

Mais c’est passionnant de découvrir de nouvelles choses.

J’espère que vous pourrez en profiter.

Bonne nuit mes amis.