Nouvelles du MOOC, semaine # 6

MOOC de l'Université de Montpellier sur la création d'entreprises innovantes : 'De l'idée à la Start-up'

Voilà, je viens de terminer la 6ème semaine de formation.

Lé thématique : Les aides et conseils.

Bien que la réalité de la Région Languedoc-Roussillon soit différente de ce que nous connaissons en Région wallonne, on retrouve les mêmes grandes démarches :

  • Les aides et les conseils à la création d’entreprises innovantes vue par Pierre Alzingre, fondateur de VISIONARY, agence de conseil en marketing et innovation.
  • Une introduction aux structures d’accompagnement et d’hébergement comme les incubateurs et leurs différents types :
    • Les incubateurs de développement économique local dont la mission est de créer une dynamique économique au plan local,
    • Les incubateurs académiques et scientifiques qui développent commercialement les résultats de la recherche académique,
    • Les incubateurs d’entreprises ou incubateurs corporate qui ont pour objectif de renforcer ou diversifier les activités de l’entreprises sans être pour autant intégrés dans l’entreprise mais en lien étroit avec cette entreprise,
    • Les incubateurs d’investisseurs privés comme les business angels ou les fonds de capital-risque. ces structures sont aussi appelées ‘accélérateurs’.
  • Une interview de Catherine Pommier qui est Directrice du Business Innovation Center de Montpellier, l’un des plus gros incubateurs français.

Comme chaque semaine, la formation se termine par un quiz… Plutôt pas trop mal réussi puisque j’ai obtenu la cote de 100 % (presque, cela devient banal ou trop facile).

En résumé, j’ai obtenu 100 % des résultats intermédiaires qui comptent pour 40 % du résultat final.

Il me reste donc à réussir le quiz final… On verra dans quelques jours.

Pour le plaisir, voici le graphique de progression :

Capture d'écran 2015-12-10 23.02.25

Les 5 premières colonnes correspondent au résultat des quiz des différentes semaines, la sixième représente la moyenne de ces cotes et la dernière le niveau de ces travaux journaliers dans la cote finale (qui vaut mieux que le lutte finale :-)).

Très bonne nuit mes amis

Nouvelles du MOOC

MOOC de l'Université de Montpellier sur la création d'entreprises innovantes : 'De l'idée à la Start-up'

Alors que les choses se mettent en place pour ma retraite, je continue ma formation via le MOOC organisé par l’Université de Montpellier : « Création d’entreprises innovantes : de l’idée à la start-up ».

Je viens de répondre au quizz de la 4ème semaine et, devinez le résultat ???

tadaaa : de nouveau 100 %.

Ces résultats intermédiaires qui correspondent à chacune des 6 semaines que dure le cours comptent pour 40 % du total. Il y aura un test global à la fin de la formation, il comptera pour 60 % des points

J’obtiendrai la preuve de la réussite si le total général atteint au moins 60 %.

Bon, j’avoue que ce n’est pas trop compliqué, cela nécessite quand même un peu de concentration, on lit d’abord les questions du quizz, on visionne les vidéos et les réponse se trouvent dans celles-ci. Comme d’hab, il suffit de …,  Yaka.

Aujourd’hui, j’ai visionné un MOOC réalisé par mon ami Ouahide de Toulouse (Des ponts à la place des murs – voir la présentation que j’en avais faite sur ce blog à cette page). Magnifique, cela donne envie de continuer à se former. Ne vous inquiétez donc pas, on en reparlera plus tard.

Le domaine de la formation par Internet, de l’apprentissage avec les pairs est une démarche qui prend de plus en plus en plus d’importance et qui permettra à de très nombreuses personnes d’acquérir des compétences à leur rythme.

En attendant, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer mon tableau de progression, j’en suis quand même un peu fier.

Capture d'écran 2015-12-03 22.29.18

Bonne nuit mes amis.

 

Le mot du jour : scalabilité

Bonsoir,

Le mot repéré sur le MOOC de l’université de Montpellier ‘Création d’entreprises innovantes : de l’idée à la start-up’ ce jour est scalabilité.

C’est la capacité pour une entreprise de croître sans engendrer des coûts supplémentaires et en étant capable de reproduire son modèle.

La vraie définition est en fait : en informatique matérielle et logicielle et en télécommunications, la scalability ou scalabilité désigne la capacité d’un produit à s’adapter à un changement d’ordre de grandeur de la demande, en particulier sa capacité à maintenir ses fonctionnalités et ses performances en cas de forte demande.

Quelque part, on est tous un peu scalable